Les perturbateurs endocriniens

Un perturbateur endocrinien est une substance exogène qui entraîne des effets délétères sur un organisme vivant ou ses descendants. Les perturbateurs endocriniens sont donc nombreux et problématiques pour deux principales raisons : Ils perturbent les cellules endocrines, qui produisent les hormones ; Ils sont difficiles à éliminer, voire impossible sur la durée de vie de l’individu L’objectif
La carence est très fréquente dans nos pays. Sur un bilan biologique, il doit être supérieur à 120µg. Il a un effet antioxydant et préventif cancer, participe à la spermatogenèse et est un chélateur des métaux lourds dont le mercure. Vous pouvez donc chasser l’excès de mercure avec une cure de sélénium. Cette déficience est

Les aliments goitrogènes

Les aliments goitrogènes n’ont un rôle clinique que s’ils sont consommés en quantité importante ou en cas d’apport insuffisant en iode, ce qui est malheureusement très fréquent et insuffisamment contrôlé par les médecins. Parmi les sources alimentaires, on retrouve : la famille des choux (de Bruxelles, frisé, fleur) les brocolis les navets les graines de

L’andropause, ou DALA

Il n’y a pas que les femmes qui sont sujettes à la ménopause. Les hommes font également l’objet d’une modification psychique et corporelle… Ce phénomène s’appelle l’andropause ou DALA pour Déficit Androgénique Lié à l’Âge. L’andropause est un phénomène physiologique qui démarre plus ou moins précocement, selon le mode de vie (tabac, alcool…) l’environnement, le
« Je suis addict… au chocolat. Il ne s’écoule pas un jour sans que j’en mange. Difficile de résister pour un aliment qui procure autant de plaisir et disponible en toutes saisons : Pâques, Noël, en pépites ou fourrés dans les biscuits, en glace l’été, coulant sur les crêpes et les gaufres, et même au restaurant leur
A quoi sert-elle ?Cette quasi-hormone régule l’expression de plus de 200 gènes. Elle protège des maladies neuronales, psychologiques, dépressions ; Elle préserve des troubles métaboliques tels qu’hypothyroïdie, cancers, maladies cardio-vasculaires ; Elle préserve les problèmes osseux (ostéomalacie, rachitisme, risques de fractures) ; Elle protège des maladies auto-immunes tel que la sclérose en plaques, ou les
C’est n’avoir aucune des anomalies physiologiques qui peuvent conduire à des maladies chroniques ou « de civilisation » : obésité, résistance à l’insuline, diabète, infection latente, hypertension, stress chronique, troubles digestifs, reflux gastriques… Une bonne santé métabolique protège donc des maladies chroniques. Mais elle est aussi de première importance lorsqu’il s’agit de se prémunir contre les maladies

Vitamines et minéraux en voie de disparition

Vous avez certainement déjà entendu parler de « calories vides » ?Si cela s’applique aux aliments ultra-transformés, même les aliments les plus bruts en sont affectés. Comment en est-on arrivés là ? Philippe Desbrosses, docteur en sciences de l’environnement à l’université Paris-VII et militant pour la préservation des semences anciennes, déplore :« Après des décennies
Étiqueté sous :
Que vous ayez été un ancien pratiquant de sport et que vous ayez tout arrêté,Que vous soyez obligé de mettre en pause votre activité physique,Que vous ayez peur de vous arrêter,Quelles que soient les raisons : vacances, inter-saison, blessure, changement d’activité professionnelle, obligations personnelles, manque de temps, confinement… Votre corps ne l’oublie pas : grâce à la
Étiqueté sous :
La faim « physiologique » Elle est nécessaire pour faire fonctionner l’organisme. Elle se manifeste quand l’organisme manque de nutriments et d’énergie.Comment ?La glycémie diminue et la ghréline est sécrétée (hormone qui stimule l’appétit).Les symptômes : gargouillements dans l’estomac, irritabilité, douleurs au ventre, nausées voire même léger malaise.A cet instant, vous pouvez manger « n’importe quoi » pour assouvir cette faim.Problème :
Étiqueté sous :