Pourquoi et par quoi remplacer le café ?

Si vous êtes un buveur de café par nécessité, à ne plus vous en passer, ce n’est pas bon signe pour votre santé.

Il influe négativement sur la qualité du sommeil, la tension, la fatigue, les hormones…

Le café augmente aussi la production de sucs gastriques acides. Il est donc fortement déconseillé aux personnes souffrant d’ulcère, de gastrite ou de maladie de Crohn[1]. L’augmentation de l’acidité irrite les parois de l’estomac et risque de les affaiblir davantage.

Une consommation régulière de café augmenterait encore le risque d’ostéoporose[2], en particulier chez les femmes ménopausées, car il nuit à l’absorption du calcium par l’organisme.

Ses tannins empêchent également l’absorption du fer (comme le thé). Les personnes anémiées devraient donc attendre au moins deux heures après les repas pour en boire.

Certaines études démontrent qu’une consommation de 1 à 2 tasses de café par jour augmenterait les risques de fausse couche chez la femme enceinte et diminuerait le poids du bébé à la naissance[3].

Une forte consommation accentuerait même le risque de crises d’épilepsie et de troubles de la mémoire chez les bébés souris, ce qui n’augure rien de bon pour l’être humain[4].

Décaféiné, thé, succédané tels que chicorée, Yannoh… Quelle boisson prendre pour remplacer le café ?

  • Le Café décaféiné : il contient toujours un peu de caféine mais surtout beaucoup de solvants car sont indispensables au procédé de décaféination. On peut cependant acheter dans le commerce des cafés décaféinés sans solvant, mais ils sont rares et donc chers.
  • Les Succédanés de café : chicorée, Yannoh… autrefois le café était un produit de luxe. Le peuple le concoctait alors à partir de plantes succédanées : céréales, graines, fruits secs, noix, noyaux… Attention à bien vérifier que le produit ne contient pas d’additifs, d’exhausteurs de goût ou de gluten pour les intolérants.
  • Le thé, le maté : il est également composé de théine molécule identique à la caféine, même si assimilée différemment. Le thé est rempli de propriétés antioxydantes et antibactériennes. Favorisez le thé vert et les tisanes. Vous pouvez en avoir pour tous les goûts !
  • Le cacao : la caféine est naturellement présente dans les fèves de cacao mais en plus petite quantité. Plus le chocolat est noir et plus son taux de caféine est élevé. Vous pouvez alors préparer un délicieux chocolat chaud au lait d’amande avec du cacao pur. Nb : le chocolat blanc ne contient pas de cacao et donc pas de caféine.
  • Un smoothie de vitamine C : vous recherchez une bombe de vitamine C et d’antioxydants ? Optez pour les smoothies de toutes les sortes (cassis, citron, kiwi, fraise, papaye, orange, mangue, mandarine…) avec une touche de phycocyanine pour son effet booster et régénérant. Vous pouvez la retrouver sur https://www.laspirulinedejulie.com/ avec le code avantage MYBOOSTER


Références :
[1] Elsig JL, Zaterka S et ali., «  Coffee drinking in patients with duodenal ulcer and a control population », Scand J. Gastroenterol., 24 (7), 1989. [2] Hallström H, Byberg L et alii., « Long-term coffee consumption in relation to fracture risk and bone mineral density in women»,American Journal of Epidemiology, 2013.
[3] Verena Sengpiel, Elusabeth Elid and alii, « Maternal caffeine intake during pregnancy is associated with birth weight but not with gestational length: results from a large prospective observational cohort study », BMC Medicine, 2013.
[4] Carla G. Silva, Christine Métin, « Adenosine Receptor Antagonists Including Caffeine Alter Fetal Brain Development in Mice », Science Transnational Medicine, 5 (197), 2013.

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.