Manger en pleine conscience

N’avez-vous jamais remarqué que les enfants et bébés observent, touchent, sentent avant de goûter un aliment qu’ils méconnaissent ? Alors qu’adulte ce phénomène tend à disparaître dès lors qu’il connaît l’aliment.

Qu’est-ce que manger en pleine conscience ?

C’est faire confiance à ses émotions et s’écouter afin de sentir les sensations telles que gustatives et de satiété pendant un repas, en utilisant ses 5 sens, l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher. Exploiter nos 5 sens, c’est nous permettre de nous reconnecter à la vie et à ce qui nous entoure.

Concrètement, comment faire ?

Voici 14 suggestions à essayer de toute urgence :

  1. Manger par faim et non pas par émotion négative (stress, fatigue, angoisse, peur…),
  2. Manger par faim et non pas par automatisme ou pulsion,
  3. Sentir ce que l’on mange : un chocolat qui ne sent pas le chocolat est-il de qualité ?
  4. Ne rien faire d’autre qu’observer ce que l’on mange,
  5. Supprimer les distractions, notamment par les écrans : télévision, téléphone, internet,
  6. Percevoir l’acte de manger à travers son repas,
  7. Accueillir ses émotions,
  8. Prêter attention à la qualité et à la provenance de son alimentation,
  9. Manger avec la main non dominante,
  10. Poser les couverts entre chaque bouchée,
  11. Mâcher et respirer avant d’avaler,
  12. Garder en bouche l’aliment jusqu’à diffuser ses saveurs dans chaque recoins de la langue au palais,
  13. Manger, et même boire de l’eau en appréciant celle-ci descendre dans son œsophage,
  14. Ne pas compter les calories

Quelles conséquences ?

En mangeant en pleine conscience, vous évitez non seulement de nombreux troubles, mais serez en meilleure forme, plus heureux, vous apprécierez le plaisir gustatif des aliments, serez mieux rassasié et assimilerez mieux les nutriments et vitamines.
À contrario, si cette pleine conscience n’est pas correctement appliquée, se créent et s’aggravent de nombreux désordres tels que digestifs (ballonnements, reflux…), stress, prise de poids ou encore insomnies.
Alors, soyez attentif avec vous-même, prenez du recul, écoutez votre corps.

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.