Logo Sonia Nutrition

Le candida est un type de champignon ou de levure, qui est présent dans tous les corps sains dans une quantité équilibrée.

Il remplit un rôle important dans la digestion et dans l’absorption des nutriments. Cependant, lorsque l’équilibre du candida est perturbé dans le corps, il peut libérer des toxines dans le flux sanguin et provoquer une série de symptômes qui affectent la santé, sous différentes formes (infections urinaires, troubles digestifs tels que gaz et ballonnements, intolérances alimentaires, mais aussi troubles du sommeil, de la mémoire, anxiété…)

Le candida albicans lui, commence dans le côlon. Avec le temps, la levure se multiplie, et commence à migrer vers le tractus digestif. Il arrive alors à l’intestin grêle, à l’estomac, à l’œsophage puis à l’intérieur de la bouche. S’il se développe à l’excès et qu’il arrive jusqu’à la bouche, il est très probable d’avoir une couche blanche sur la langue le matin (muguet), qui peut même couvrir l’intérieur des joues.

Ainsi, la candidose est mal diagnostiquée chez les professionnels de santé car il n’existe pas d’examen totalement fiable : certaines mycoses cachées se développent au début de l’intestin grêle et ne sont donc plus détectables par une coproculture (examen des selles), parce que le pH de l’intestin (mesure d’acidité) est favorable aux levures près de l’estomac, mais devient de plus en plus basique, ce qui fait disparaître les traces de Candida à l’expulsion des excréments.

Et pourtant, le problème est à prendre très au sérieux puisque le célèbre cancérologue de Rome, Docteur Tullion Simoncini considère que la mycose est une des principales causes de cancer.

Il s’agit donc d’épargner, dans les années à venir, de contracter des maladies parfois graves voire fatales.

Seule une analyse très spécialisée du sang ou d’urine, sur la recherche d’anticorps (non pris en charge par la sécurité sociale) permet de dépister la présence de métabolites d’origine fongique et de suspecter une infection cachée.

Néanmoins, de nombreux troubles doivent amener à se poser la question d’une candidose.

Savoir si vous avez une candidose, ou prolifération anormale de candida :

  1. Répondre au questionnaire Candida albicans, candidose, Le Questionnaire
  2. Effectuer le Test de mesure salivaire :

Comment procéder

La veille du test : Préparez un verre d’eau afin qu’elle soit à température ambiante. Placez-le sur la table de nuit

Le matin, à jeûn à votre réveil, rincez-vous la bouche avec un peu d’eau, et avalez-la.

Accumulez ensuite de la salive dans votre bouche et crachez-la dans le verre (veillez à cracher de la salive et non du mucus). Observez ensuite l’eau pendant 30 minutes – et plus particulièrement durant les premières minutes.

Si la salive flotte et s’étale et forme de petites bulles en surface, tout va bien

Si de grosses bulles apparaissent et que l’eau se trouble, c’est signe d’un déséquilibre de votre flore intestinale.

Si des filaments visqueux apparaissent en suspension ou tombent au fond du verre, en forme de nuage cela évoque la présence de candida.

Les filaments peuvent prendre l’apparence de cheveux, ou de fils, ou ressembler à une petite méduse ou même à des pattes d’araignée ; ils donneront l’impression de descendre à partir de la salive qui flottera à la surface de l’eau.

Il est possible aussi que la salive prenne une couleur opaque et qu’elle coule au fond du verre en l’espace de quelques minutes, ou flotte un peu sous la surface. Quelques particules peuvent parfois se détacher et flotter, ou couler jusqu’au fond. Ce que vous voyez apparaître sont des colonies de levures qui s’amalgament et forment des filaments.

Si vos résultats nécessitent un traitement, je vous invite à poursuivre les examens afin de valider ce diagnostic. Le process étant long et pouvant être voué à l’échec, il est recommandé d’être accompagné par un professionnel de santé spécialisé pour une amélioration au long terme.
Bien à vous
Sonia Nutrition

error: Le contenu est protégé !!