Le saviez-vous ? Mieux que les omégas-3, le Calanus !

Calanus finmarchicus c’est lui ! Une espèce de crustacés copépodes de 10 mm de long.
Il est un constituant important du zooplancton qui se trouve en quantités énormes en mer du Nord.

Riche en protéines, il contient des acides gras oméga-3 ainsi que des quantités élevées d’antioxydants.

Le Calanus a des avantages que n’ont pas les autres produits d’oméga-3 :

  • Une action sur la lipolyse (action sur le récepteur GPR120) ;
  • Un effet hypoglycémiant, supérieur aux autres oméga-3, dû au fait que les oméga-3 esters de cire se lient aux récepteurs GPR120 à la fin du grêle et induisent la sécrétion de GLP1 (là où ne vont pas les autres oméga-3) ;
  • Il augmente la conversion des oméga-3 précurseurs en formes actives grâce à la présence de SDA et d’acide cétoléique ;
  • Il a un fort potentiel antioxydant grâce à l’astaxanthine ;
  • Il a un léger effet laxatif en raison de la résistance des esters de cire à la lipase (et les oméga-3 peuvent avoir ainsi un effet anti-inflammatoire tout au long du tube digestif).

Les indications premières de l’huile de Calanus sont : surpoids, obésité, prédiabète, diabète de type 2, stéatose hépatique, hypertension artérielle, syndrome des ovaires polykystiques, syndrome de l’intestin irritable avec prédominance de la constipation, sportifs pour augmenter la capacité aérobie (asthaxanthine), éviter la fonte musculaire et contre toute maladie inflammatoire.

Ps : Prenez soin de vous

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.