La vitamine D, et si vous étiez carencé ?

Grande Plage, Saint-Jean-de-Luz – Juin 2019

A quoi sert-elle ?
Cette quasi-hormone régule l’expression de plus de 200 gènes.

  • Elle protège des maladies neuronales, psychologiques, dépressions ;
  • Elle préserve des troubles métaboliques tels qu’hypothyroïdie, cancers, maladies cardio-vasculaires ;
  • Elle préserve les problèmes osseux (ostéomalacie, rachitisme, risques de fractures) ;
  • Elle protège des maladies auto-immunes tel que la sclérose en plaques, ou les maladies infectieuses ;
  • Elle favorise le bon fonctionnement du système immunitaire
    [Et il est d’autant plus important de rappeler en cette période de Covid-19 qu’elle réduit notamment le risque d’infections des voies respiratoires] ;
  • Elle joue un rôle sur la synthèse de testostérone, participe au développement musculaire, réduit le temps de récupération musculaire après l’effort, diminue le catabolisme pendant l’effort.

Les signes avant-coureurs de carences possibles
sommeil agité, crampes musculaires, fatigue générale, douleurs articulaires, des douleurs ou faiblesse musculaires, incapacité à se concentrer, maux de tête, constipation ou diarrhée, problèmes de vessie.
Mais aussi dans ces pathologies :
Asthme, dépression, maladies cardiaque, hypertension artérielle, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, diabète, maladie parodontale, cancer.

Où la trouver ?
– Synthétisée par les rayons UV grâce à l’exposition au soleil par exemple.
Le port de vêtements, l’écran solaire, la couverture nuageuse, la pollution atmosphérique, les régions peu ensoleillées et les peaux âgées et foncées sont des obstacles à sa synthèse.
– dans les produits animaux gras (poissons gras, viande, abats, jaune d’œuf, fromages, beurre) puisqu’elle est soluble dans le gras ;
– dans les compléments alimentaires pour les personnes carencées.

Pour contrôler votre taux par prise de sang :
– le laboratoire peut vous la faire sans prescription.
– si elle n’est pas remboursée par votre prescripteur (généraliste spécialiste, gynécologue, sage-femme…), il vous en coûtera autour de 11 euros (tarif 2020)

Comptez 1 mois avant de re-contrôler si nécessaire.
Cela peut être utile pour :
– vérifier que vous êtes dans la norme souhaitée (>60 ng/ml) ;
– si vous avez encore des symptômes ;
– si le taux ne varie pas (dans ce cas, investiguez pour trouver la cause)

Comment se complémenter ?
– s’exposer au soleil en toutes saisons, sans écrans : crème solaire, vêtements ;
– en consommant davantage d’aliments qui en contiennent et de qualité (biologique, sauvage… car le gras de l’animal stocke aussi les substances toxiques, métaux lourds, perturbateurs endocriniens…) ;
– sous forme orale et journalière (gélule, liquide) ;
– associée à de la vitamine K2-MK7 idéalement ;
– sans excipients, arômes artificiels pour éviter les effets secondaires ;
– en consommant de bonnes graisses (poissons, fruits à coque ou oléagineux, avocat, jaune d’œuf …) ;
En effet, l’association de vitamine D avec des phytostérols augmentent de façon significative l’efficacité de la vitamine D dans le soutien des macrophages. Par exemple, l’huile d’avocat est la plus riche des huiles (5 fois plus de phytostérols que les autres).

Précautions
Liposoluble, attention au surdosage (ampoules, prise en automédication). Faites-vous conseiller par un professionnel de santé.

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.